Help support TMP


"Polish and French mixed brigades?" Topic


4 Posts

All members in good standing are free to post here. Opinions expressed here are solely those of the posters, and have not been cleared with nor are they endorsed by The Miniatures Page.

For more information, see the TMP FAQ.


Back to the Napoleonics Scenarios Message Board

Back to the Napoleonic Discussion Message Board


706 hits since 4 Dec 2011
©1994-2014 Bill Armintrout
Comments or corrections?

Lord Raglan Inactive Member04 Dec 2011 5:40 a.m. PST

Were there any battles where Polish units fought in the same brigade as the French?

Raglan

MichaelCollinsHimself Supporting Member of TMP04 Dec 2011 6:42 a.m. PST

Spain, Alcaniz: 23rd May 1809:
1/1st Vistula & 2/1st Vistula with the 114th Ligne.

Lord Raglan Inactive Member04 Dec 2011 7:23 a.m. PST

Cheers Michael,

Any battles further north?

Raglan

12345678 Inactive Member04 Dec 2011 9:15 a.m. PST

IX Corps in 1812 had a mixture of French, Polish and various German troops and fought gallantky at the Beresina.

Etat-major

Maréchal Victor, Duc de Bellune, commandant en chef
Aides de camp
- Colonel Huguet-Chataux, adjudant commandant, chef d'état-major et futur gendre de Victor (il épousera sa fille ainée mais sera mortellement bléssé à Craonne en 1814. Depuis il été devenu Général.)
- Chef d'Escadron Leroy-Duverger
- Chef d'Escadron Brun
- Lieutenant Malandain

Adjoints
- Capitaine Leroy-Duverger
- Capitaine Alix, bléssé le 14.11 à Smoliany

Chef d'escadron Legay, commandant le quartier général, bléssé le 15.11 à Czaszniki
Colonel Caron, commandant l'artillerie
Colonel Bizot-Charmois, commandant le génie
Albille, sous inspecteur aux revues faisant fonctions d'inspecteur
Sartelon, commissaire ordonnateur en chef
Catuelaz, commissaire des guerres
Artillerie de réserve

Colonel Caron
- batterie à pied de France (8*12£) + génie (*)
- batterie à pied de France (8*12£) + génie (*)

(*) en fait ces deux batteries ont été empruntées à la Garde Impériale à Smolensk et sont servies par les hommes du 8° régiment d'artillerie.
12° Division d'Infanterie

Général de Division d'Infanterie Partouneaux, bléssé à la Bérézina, sera remplacé par Camus (3°brigade)
Chef d'état-major Boyer, adjudant commandant

1° Brigade
- Général de Brigade d'Infanterie Billard

- 10° régiment d'infanterie légère français
— 4° bataillon, commandant Florquain, bléssé à Smoliany

- 29° régiment d'infanterie légère français
— colonel Ste-Suzanne ou Major Pichot, bléssé à Borrisow, décédé le 25.01.1813
— 1° bataillon, commandant Anquetil, bléssé à Smoliany, décédé le 25.01.1813
— 2° bataillon, commandant Delaunay, bléssé à Borrisow, remplacé par Desmazery, décédé le 15.12
— 3° bataillon, commandant Roger, tué à Borrisow
— 4° bataillon, commandant Lautrec, tué à Borrisow

2° Brigade
- Général de Brigade d'Infanterie Blanmont, bléssé à la Bérézina le 28.11

- 44° régiment d'Infanterie de ligne français (29 officiers tués à Borrisow)
— colonel Teullé, tué à Smoliany le 13.11
— 3° bataillon, commandant Muller
— 4° bataillon, commandant Lambert

- Régiment provisoire d'infanterie de ligne français (33 officiers tués à Borrisow)
— Major Wabre
— 4° bataillon du 36° R.I. de ligne, commandant Hignel, bléssé à Borrisow, décédé le 21.01
— 4° bataillon du 51° R.I. de ligne, commandant Dupetit, bléssé à Borrisow
— 4° bataillon du 55° R.I. de ligne, commandant Dubout

3° Brigade
- Général de Brigade d'Infanterie Camus (remplacera Partouneaux durant 2 jours avant la rédition)

- 125° régiment d'infanterie de ligne français (37 officiers tués à Borrisow)
— colonel Wagner
— 1° bataillon, commandant De Betz
— 2° bataillon, commandant Caron
— 3° bataillon, commandant Fremenger

- 126° régiment d'infanterie de ligne français (27 officiers tués à Borrisow)
— colonel Demoulin
— 1° bataillon, commandant Hillers
— 2° bataillon, commandant Troxel
— 3° bataillon, commandant Hosselet

Artillerie
- Chef de bataillon Sibille, bléssé à Borrisow
- batterie à pied de France (8*6£) = 20° compagnie du 5° régiment d'artillerie
- batterie à pied de France (8*6£) = 6° compagnie du 1° régiment d'artillerie
- batterie régimentaire de France (4*3£)
- batterie régimentaire de France (4*3£)
- 2° et 6° compagnie du 14° bataillon du train (* génie)

N.B. : La bataille de Borrisow est une partie de la Bérézina, il s'agit d'un village où les troupes ont particulièrement résisté, permettant de sauver l'armée française et Napoléon. La 12° division, à l'exception du 4° bataillon du 55° de ligne fut faite prisonnière le 28.11 à Borrisow après s'être battu durant deux jours. Aucun n'en reviendra.
26° Division d'Infanterie

Général de Division d'Infanterie Daendels
Chef d'état-major Cambis, adjudant commandant
Aides de camp Montigny & Fontanges

1° Brigade
- Général de Brigade Damas, bléssé à la Bérézina
- Aides de camp De Tarlé & De Schell, bléssé à la Bérézina

- 1° régiment d'infanterie de Berg (8 officiers tués à la Bérézina)
— colonel ?????
— 1° bataillon, major Heemskerch
— 2° bataillon, commandant Abler, bléssé à la Bérézina

- 2° régiment d'infanterie de Berg (17 officiers tués à la Bérézina)
— colonel Hoffmeyer, bléssé à la Bérézina
— 1° bataillon, commandant Blanck, bléssé à la Bérézina
— 2° bataillon, commandant Gunther, bléssé à la Bérézina

- 3° régiment d'infanterie de Berg (7 officiers tués à la Bérézina)
— colonel Genty
— 2° bataillon, commandant De Bois-Denis, bléssé le 07.11 à Witebsk

- 4° régiment d'infanterie de Berg (15 officiers tués à la Bérézina)
— colonel Foersh, tué à la Bérézina
— 1° bataillon, commandant ?????
— 2° bataillon, commandant ?????

2° Brigade (ne rentreront en allemangne que 145 officiers et soldats et tous les drapeaux)
- Général de Brigade Comte Von Hochberg
- Aides de camp Fischer, bléssé à la Bérézina & lieutenant Von Strauss, tué à la Bérézina

- 1° régiment d'infanterie de Bade (17 officiers tués à la Bérézina)
— colonel Von Franken
— 1° bataillon, commandant ?????
— 2° bataillon, commandant ?????

- 3° régiment d'infanterie de Bade (22 officiers tués à la Bérézina)
— colonel Bruckner – 1° bataillon, commandant ?????
— 2° bataillon, commandant ?????

- régiment d'infanterie légère de Bade (7 officiers tués à la Bérézina)
— 1 bataillon, colonel Peternell

3° Brigade
- Général de Brigade d'Infanterie Prince Emile de Hesse
- Aides de camp Capitaine Von Kalemberg (badois), bléssé à la Bérézina

- LeibGard Régiment de Hesse (rgt d'infanterie de la garde) (ne rentreront que 5 officiers et 13 hommes)
— colonel Von Follenius
— 1° bataillon, commandant Strecker
— 2° bataillon, commandant Von Steinling

- Leib Régiment de Hesse (rgt d'infanterie de ligne) (ne rentreront que 8 officiers et 13 hommes)
— colonel Gall
— 1° bataillon, commandant Dunker
— 2° bataillon, commandant Zimmermann

- ErbPrinz Régiment de Hesse (rgt d'infanterie légère) (ne rentreront que 26 officiers et 206 hommes)
— colonel Von Schauberg
— 1° bataillon, commandant ?????
— 2° bataillon, commandant ?????

- 8° régiment d'infanterie de ligne de Westphalie
— colonel Bergeron
— 1° bataillon, commandant Meybaum
— 2° bataillon, commandant Laborde

Artillerie
- Lieutenant-colonel Bogaert
- batterie à pied de Berg (8*6£) + génie
- batterie à pied de Bade (8*6£) + génie
- batterie à pied de Hesse (8*6£) (ne rentreront que 1 officier, 44 hommes et 6 canons)
28° Division d'Infanterie, dite "Division Polonaise"

Général de Division d'Infanterie Girard, bléssé à la Bérézina
Aides de camp Maron & Cofle

1° Brigade
- Général de Brigade Soyez(*)

- 4° régiment d'infanterie de ligne polonais (12 officiers tués à la Bérézina)
— colonel Zdzilowiecki, bléssé à la Bérézina
— 1° bataillon, commandant Zdztowiski, bléssé à la Bérézina
— 2° bataillon, major Bronitz, bléssé à la Bérézina

- 7° régiment d'infanterie de ligne polonais (9 officiers tués à la Bérézina)
— colonel Tremo, bléssé à la Bérézina
— 1° bataillon, commandant ?????
— 2° bataillon, major Orasnowski

- 9° régiment d'infanterie de ligne polonais (13 officiers tués à la Bérézina)
— colonel Cichocki, bléssé à la Bérézina
— 1° bataillon, commandant Geisler, bléssé à la Bérézina
— 2° bataillon, commandant Muchowski

2° Brigade (a rejoint le corps entre Smolensk et Senno)
- Général de Brigade Baron De Villiers, bléssé 2 fois à Molodetchno le 4.12

- 8° régiment d'infanterie de ligne saxon "Von Low" (9 officiers tués à la Bérézina,ne rentreront que 10 off.)
— colonel Jeschky, tué à la Bérézina
— 1° bataillon, commandant ?????
— 2° bataillon, commandant ?????

- 6° régiment d'infanterie de ligne saxon " Von Rechten" (15 off. tués à la Bérézina,ne rentreront que 6 off)
— colonel Von Bose, bléssé à Smoliany, décédé le 23.03.1813, puis Einsiedel, bléssé à la Bérézina
— 1° bataillon, commandant Von Wolan, prisonnier le 10.12 à Ochmania
— 2° bataillon, commandant Von Hausen, bléssé à la Bérézina

Artillerie
- batterie à pied de Pologne (8*6£) + génie
- batterie à pied de Pologne (8*6£) + génie
- batterie régimentaire de France (4*3£)
Division de Cavalerie du 9° corps

Général de Division de Cavalerie Fournier-Sarlovèze, bléssé à la Bérézina

30° Brigade de Cavalerie légère
- Général de Brigade de Cavalerie Larôche(**)

- Régiment des hussards de Bade, colonel Larôche, tué à la Bérézina (aucun survivant)

- Régiment des chevau-légers du Prince Jean de Saxe, colonel Von Raysky, mort en novembre 1813 en captivité, ne rentreront de captivité que 18 cavaliers en 1814, le régiment ayant été pris avec la 12° division.

31° Brigade de Cavalerie légère
- Général de Brigade de Cavalerie Delaitre, bléssé à la Bérézina

- Régiment des chevau-légers lanciers de Berg (***), colonel Nesselrode, disparus à la Bérézina ainsi que les 3 chefs d'escadrons et 20 officiers, aucun survivant.

- Régiment des chevau-légers lanciers de Hesse, colonel Von Dallwigk, bléssé à la Bérézina, seuls 42 hommes et 21 chevaux pourront rentrer en Allemagne.

Artillerie
- batterie montée de Berg (6*6£)
- batterie montée de Bade (6*6£)

(*) cette brigade aurait en fait été commandée par Ouviller car Soyez n'aurait assuré son poste qu'une journée !
(**) En fait Larôche est colonel des hussards de Bade et Fournier est général de brigade commandant les 30° et 31° brigade de cavalerie légère.
(***) ce régiment est le 2° du nom, levé en 1811, le premier étant connu et incorporé dans la Garde Impériale.

Sorry - only trusted members can post on the forums.